LE FAIT DE SE HATER AVEC LA DEPOUILLE ET LES MOTS QUE CELLE-CI PRONONCE.

Facetune_16-09-2019-11-58-04

LE FAIT DE SE HATER AVEC LA DEPOUILLE ET LES MOTS QUE CELLE-CI PRONONCE.

D’après Aboû Sa’id al-Khoudrî, le Prophète ﷺ a dit :

« …إذا وُضِعتْ الجَنازةُ وَاحْتمَلَها ال رِّجالُ على أعناقِهِم فإنْ كانَتْ صالِحَةً قالتْ قَدِّمُني »

« Lorsqu’on dépose la dépouille mortelle (sur sa civière), que les hommes la portent sur leurs nuques et que celle-ci est vertueuse, elle dit alors : « Avancez-moi encore ! Avancez-moi ! »Si par contre elle n’est pas vertueuse, elle s’écrit : « Malheur à elle ! où l’emmenez-vous ? » Toute chose entend cette voix, sauf l’homme. Si celui-ci l’entendait, il tomberait foudroyé ».

(Rapporté par l’imâm al-Boukhârî).

Autre hadith où la personne dit :

« Ma famille ! mes enfants ! que le bas-monde ne se joue pas de vous comme il s’est joué de moi ! … »

D’après Abû Hourayra, le Messager d’ALLÂH ﷺ a dit :

 

 « أسْرِعُوا بِالجَنازةِ فإنْ تَكُ صالِحَةً فَخَيْرٌ تُقَدِّمونَها إلَيهِ وإنْ تكُ سِوَى ذلِك فَشَرٌّ تَضَعونَهُ عَنْ رِقابِكُم »

« Hâtez-vous avec la dépouille, car si elle est vertueuse, c’est vers un bien que vous la faites avancer. Si elle est le contraire de cela, c’est alors un mal que vous enlevez de vos épaules ».

(Rapportés par les imâm al-Boukhârî et Mouslim).

 

Se hâter avec la dépouille signifie de marcher prestement, lors de son transport jusqu’à la tombe. On a dit aussi que cela concernait son traitement après sa mort, pour ne pas qu’elle s’altère, mais le premier est plus significatif, en raison de la source suivante : D’après ‘Uyayna ibn ‘Abd ar-Rahmân : « Mon père m’a tenu ce propos : « J’ai assisté aux funérailles de ‘Abd ar-Rahmân Ibn Samura. Ziyâd marchait devant la civière funéraire. Des hommes de la famille d’Abd ar-Rahmân et leurs affiliés étaient derrière elle et disaient : « Doucement, doucement ! Dieu vous bénisse ! ».
Ils marchaient donc lentement quand Abû Bakr (Qu’ALLÂH soit satisfait de lui) qui montait une mule, nous a rejoins en chemin. Quand il vit leur conduite, il les assaillit avec sa mule et se mit à les corriger avec sa baguette. « Allez ! Par Celui qui a ennobli le visage d’Abû al-Qâssim (Le Prophète ﷺ), si vous nous aviez vu avec le Messager d’ALLÂH ﷺ, vous nous auriez vu marcher presque à pas accélérés, en pareille occasion ! » Les gens s’activèrent alors ».

(Rapporté par l’imâm an-Nasa-î)

C’est ainsi qu’il est recommandé d’accompagner la dépouille dans le fiqh de l’école Mâlikite. Ceci constitue un rappel pour les personnes qui portent, ainsi que pour ceux qui accompagnent le cortège funéraire, mais aussi pour les gens qui voient passés ce dernier.

No Comments

Comments are closed.